Lutter CONCRÈTEMENT contre le travail au noir !

La lutte contre le travail au noir n’est toujours pas assez fermement combattue par les entreprises du milieu de la construction.

Réduire le travail au noir sur les chantiers de construction doit être une priorité pour les autorités et les entrepreneurs.

La carte professionnelle constitue déjà un premier tremplin pour lutter contre cette problématique, l’ensemble de nos employés et de nos sous-traitants possèdent la carte professionnelle, des contrôles internes sont effectués plusieurs fois par mois.

Nous souhaitons toutefois mettre en œuvre des mesures de lutte concrètes supplémentaires, c’est pourquoi nous avons fait imprimer des bâches et nous communiquons nos prix ouvertement

Le ferraillage, un métier rongé par le travail au noir et le recours à des travailleurs clandestins…. Mais alors comment lutter contre ce fléau ? Le prix… Il existe aujourd’hui encore des entreprises qui payent leur sous-traitant ferrailleur à des prix qui ne leur permettent pas de payer des salaires corrects et de respecter les exigences administratives de la CCT.

C’est pourquoi, nous nous engageons à payer nos sous-traitants à un prix viable, leur permettant de travailler et de payer leurs employés au prix de la CCT. Ce tarif est bien entendu variable en fonction du tonnage à mettre en place sur le chantier et des différentes difficultés.

Par cette mesure, nous nous donnons les moyens de lutter concrètement contre les entreprises qui trichent en ne respectant pas les conventions collectives et qui emploient des travailleurs au noir, de lutter contre celles qui fraudent quant au type de contrat (partiel) et qui font travailler leurs collaborateurs à temps complet, en résumé nous luttons contre ces sociétés qui engendrent une concurrence déloyale envers les entreprises honnêtes.